Jawg à Viva Technology 2016 avec SNCF Transilien

2 juillet 2016 par alebel | 384

Grâce à la SNCF, Jawg était présent sur Viva Tech, dans l’espace OpenTransportation. Quelque soit l’événement, le palais des expositions de Paris est toujours un lieu où l’on se sent tout petit.

Armés de nos vidéos de démos, de nos app de démo, de nos stickers et plaquettes, nous avons accueilli des dizaines de visiteurs désireux de comprendre ce que Jawg faisait. Tout le monde semblait s’être donné le mot et posait la même première question “quelle est la différence entre Jawg Maps et Google Maps”. Au moins, les choses étaient claires et les visiteurs de notre stand nous avaient bien identifiés comme une alternative !

Donc, une fois passés les préliminaires “Jawg Maps doit faire tout ce que fait Google Maps”, nous entrions dans le vif du sujet qui consiste à rappeler que même Google fait des choix stratégiques liés à son business model, et ne fait donc pas tout… même s’il le pourrait.

Les fondamentaux étaient alors posés : Jawg Maps ne cherche pas à remplacer votre App préférée de carte sur vos téléphones, mais bien à proposer des cartes web et mobiles qui s’intégreront dans vos applications, suivant votre stratégie ; sans contrainte externe.

A partir de là, la discussion avec nos visiteurs devenait passionnante, chacun exprimant ce qu’il rêvait de faire avec un système de carte débridé : des CGU sur mesure, pouvoir garantir la vie privée numérique des utilisateurs, un coût “flat” non lié aux nombres de cartes affichées, des fonctionnalités exclusives, de la réalité virtuelle (!), des serveurs de cartes embarqués, des cartes traitées artistiquement… Bien entendu, cela venait en complément des approches classiques : afficher des cartes avec une performance maximum, préférer des solutions françaises avec des acteurs à proximité ou chercher le meilleur prix par exemple.

Quand on laisse à Jawg maps la complexité d’un système de cartographie, même nos visiteurs deviennent plus créatifs et imaginent des usages passionnants.

Alors oui, nous avons été impressionnés par nos visiteurs, et nous ne saurions trop remercier SNCF, et plus particulièrement l’équipe Transilien pour nous avoir permis de participer à ce Viva Technology 2016, première édition du nom.

Ressources :